Les jeunes investissent-ils dans des actions branchées?

Dans quelle mesure ces actions sont-elles considérées comme ‘branchées’ ? En tant que leader de son marché en Belgique, BinckBank s’est penché sur ces questions et a rassemblé les résultats dans un infographique passionnant.

Mardi 30 juin 2015 — BinckBank a récemment communiqué sur la forte croissance qu’a connue le groupe des jeunes investisseurs parmi sa clientèle. Le nombre de jeunes investisseurs (<30 ans) ayant ouvert un compte investisseur a en effet augmenté de manière significative. En moins de 10 ans, BinckBank a ainsi enregistré un doublement de ce type de compte (une croissance de plus de 100%).

Les jeunes investisseurs privilégient-ils des actions d’entreprises branchées fortement liées à leur style de vie ? Des marques et/ou produits ayant le potentiel de transformer le monde, sous l’appellation ‘disruptors’ ? Tous les jeunes disposent aujourd'hui d’un compte sur Twitter ou Facebook. Ils réalisent les films les plus dingues qui soient avec une simple caméra GoPro. Ils rêvent d’une virée au volant d’une Tesla et ne savent plus que faire sans recourir au conseil ‘demande-le à Google’.

Ces actions se retrouvent-elles pour autant dans le portefeuille de ce groupe d’investisseurs en pleine croissance ? Dans quelle mesure ces actions sont-elles considérées comme ‘branchées’ ? En tant que leader de son marché en Belgique, BinckBank s’est penché sur ces questions et a rassemblé les résultats dans un infographique passionnant.