Les résultats du deuxième trimestre de BinckBank conformes aux attentes

La nouvelle stratégie de BinckBank porte ses fruits

Vendredi 22 juillet 2016 — Anvers, le 25 juillet 2016 –  BinckBank clôture la première moitié de 2016 avec un bénéfice net de € 16,2 millions et un nombre de transactions particulièrement élevé au mois de juin, dans le cadre du Brexit. En Belgique, le volume de transactions a toutefois baissé de 33%. Binck a par ailleurs fortement investi au cours du semestre écoulé dans le déploiement du 9-grid, cadrant dans la stratégie du ‘Redesign Binck’. 

Vincent Germyns, CEO de BinckBank S.A., commente ces résultats : “Cette année et l’an prochain constitueront pour nous deux années capitales. Nous voulons toucher un nombre croissant et plus important de particuliers au sein de notre modèle européen. À savoir le type de clients cherchant la meilleure alternative pour conserver et/ou accroître leur capital - par eux-mêmes ou avec notre aide - en toute confiance, transparence et simplicité, et à un prix avantageux. C’est la raison pour laquelle nous élargirons encore nos produits de trading, d’investissement et d’épargne. Dans les mois à venir, nous lancerons aux Pays-Bas le ‘spaarbroker’ et nous introduirons une nouvelle proposition Binck de gestion de patrimoine dans l’un des pays où nous sommes actifs. Nous voulons aider nos clients à sélectionner les produits et services qui répondent pleinement à leurs besoins. Pour ce faire, nous faisons appel à des technologies intelligentes ainsi qu’à une analyse big data et à l’optimisation de l’expérience utilisateur. Nous sommes convaincus que BinckBank peut jouer dans ce cadre un rôle crucial et nous envisageons donc l’avenir avec confiance.”

En Belgique, le volume total des transactions a baissé de 33% (346.000) au premier semestre 2016, en raison notamment de la réglementation fiscale défavorable pour les investissements de particuliers. Ceci contraste fortement avec les records de volumes notés au premier semestre 2015. À l’époque, nous avions précisément noté un sentiment particulièrement positif à l’égard du marché dans le chef des investisseurs, expliquant un nombre de transactions nettement plus élevé à l’époque (15H1: 518.000). Au deuxième trimestre, nous avons appliqué une baisse des tarifs pour les fonds d'investissement non cotés en bourse, ce qui a permis aux clients d’investir à moindre coût dans des fonds. BinckBank continue de suivre attentivement la situation relative à la taxe sur les transactions et la spéculation en Belgique. Une modification de la réglementation fiscale ne semble plus improbable, d’autant qu’il apparaît à présent que cette taxe ne fait que grever les caisses de l’État. C’est la raison pour laquelle le ministre belge des Finances a annoncé dans les médias une réévaluation de cette taxe.

BinckBank clôture la première moitié de 2016 avec un bénéfice net corrigé de € 16,2 millions. Le sentiment du marché fut clairement nettement moins favorable qu’au cours de la même période l’an dernier, ce qui s’est traduit par des volumes de transaction plus faibles en Europe. Seules les semaines ayant précédé ou suivi le referendum britannique ont noté une activité accrue pour nos clients, le mois de juin se classant comme le meilleur de 2016.

“L’an dernier, nous avons à nouveau démontré que la combinaison d’une plateforme de trading stable et conviviale pour nos clients, un excellent servie à la clientèle et une position financière forte constitue une formule des plus efficaces, qui parvient tout autant à séduire les clients existants sur le long terme qu’à nous attirer une nouvelle clientèle. Nous confirmons ainsi notre rôle de leader en tant que banque d’investissement internationale. Une fois encore, BinckBank s’est vu octroyer divers ‘awards’ pour son offre de services, et ce tant aux Pays-Bas qu’en Italie. C’est une reconnaissance pour la façon dont nous fournissons sans relâche des efforts afin de proposer le meilleur qui soit à nos clients. Binck parvient ainsi, dans un environnement compétitif, à accroître sa clientèle (612.000 titulaires de compte), avec des capitaux administrés de € 20,7 milliards et des capitaux gérés de € 1,5 milliard.”, ajoute Vincent Germyns, président du conseil d’administration.

Avec un ratio de fonds propres de 36,3%, BinckBank fait partie des banques les mieux capitalisées en Europe. Le bilan provisionnel et la position de capital attrayants, combinés à la stabilité de la plateforme de trading constituent une base solide pour l’évolution de la nouvelle stratégie. Le 19 février 2016, un nouveau programme d’achats d’actions de € 25 millions a ainsi été lancé. Au 30 juin 2016, BinckBank avait acheté des actions pour un montant de € 18,2 millions. Consécutivement à l’implémentation de la nouvelle stratégie, la politique d’investissement a également été modifiée en 2015 : BinckBank investira un quart de son portefeuille d’investissement dans des prêts hypothécaires résidentiels aux Pays-Bas. Ceci contribuera aux objectifs stratégiques visant à introduire plus de variabilité dans les flux de recettes et, ainsi, être moins dépendants des revenus liés aux transactions. Le 15 juillet 2016, une étape importante a ainsi été franchie avec la reprise du portefeuille de prêts hypothécaires néerlandais d’Obvion, de près de € 340 millions. Du fait de cet achat, BinckBank est dans les temps pour le financement d’un total de € 500 millions en prêts hypothécaires résidentiels aux Pays-Bas.

Le total des revenus pour le premier semestre 2016 s’établit à € 72,2 millions et est donc conforme aux conditions du marché. Les charges opérationnelles corrigées ont atteint € 56,1 millions, soit 1% de moins que l’an dernier à la même période. Le résultat net corrigé s’établit ainsi pour le premier trimestre à € 16,2 millions, contre € 29,9 millions au premier semestre 2015. Conformément à sa politique de dividendes, BinckBank optera pour un ratio pay-out de 50%, dont le dividende intérimaire sera maximisé au bénéfice de l’année comptable en cours et sera fixé à € 0,04 par action.

Aujourd'hui, 25 juillet 2016, un webcast audio se tiendra à 10h00. Vincent Germyns, CEO de BinckBank S.A., et Evert Kooistra, CFRO de BinckBank S.A., y présenteront en détail les résultats. Vous trouverez la présentation afférente sur www.binck.com, sous la rubrique Investor Relations/Résultats financiers. La retranscription du webcast audio sera disponible dès le 27 juillet 2016 sur www.binck.com, sous la rubrique Investor Relations/Résultats financiers.

 

À propos de BinckBank S.A.
BinckBank S.A. (BinckBank) est une banque d’investissement en ligne qui est leader de son marché aux Pays-Bas et en Belgique, occupe la troisième position en France et est également active en Italie. En tant que broker en ligne, BinckBank offre à ses clients un accès rapide et peu onéreux aux principaux marchés financiers dans le monde. En tant que banque d’investissement, elle offre de surcroît à ses clients un soutien dans la gestion de leur capital par le biais de services de gestion de patrimoine en ligne et d’épargne en ligne. Outre les investisseurs particuliers, BinckBank occupe également aux Pays-Bas une position de leader dans l’offre de services aux gestionnaires d’actifs indépendants. L’entreprise est présente aux Pays-Bas, ainsi qu’en Belgique, France, Italie et Espagne.

BinckBank est une banque en ligne indépendante cotée sur la bourse NYSE Euronext Amsterdam et compte près de 600 collaborateurs à son service. Les activités de BinckBank comportent deux business units, Retail et Professional Services. BinckBank a été fondée en 2000 et comptabilise actuellement plus de 600.000 détenteurs de compte.

Vous trouverez plus d’informations à propos de BinckBank sur notre site web www.binck.be

www.binck.be

pers@binck.be
+32 (0)3 303 31 33